La région du thé de Kyoto : le berceau du thé japonais

Région:
イメージ画像

La culture du thé est arrivée à Uji depuis la Chine quelques 800 ans auparavant. Agriculteurs et distributeurs de la région ont développé leurs propres méthodes, qui ont donné des thés spécifiquement japonais. Ces variétés comportent le sencha (thé vert), fait de feuilles pétries et passées à la vapeur, le gyokuro (thé vert supérieur), et le matcha (thé vert en poudre). Gyokuro comme matcha proviennent du bourgeon de feuille, cultivé dans l’ombre pour augmenter sa teneur en théanine. Avant de broyer les feuilles du matcha contre une meule en pierre, on en retire les tiges et les veines. Ces techniques se sont étendues à tout le Japon, mais la culture du thé est à Uji comme à ses débuts.

En savoir plus

PICK UP-Instagram-