イメージ画像

Une culture gastronomique née des sources de la montagne, aux portes mêmes de Tokyo

Région:

De nombreuses sources naturelles coulent dans les vallées montagneuses de la région de Chichibu. La pureté des sources et les températures élevées dans la vallée font de Chichibu un endroit idéal pour les cultures qui nécessitent une eau de qualité pour pousser. Vergers, vignobles et brasseries sont un peu partout, et les producteurs locaux capitalisent les atouts de la région en vendant vin, sake, whisky, et même glace pilée. Le tourisme tourne aussi autour de l’eau à Chichibu. Les sources d’eau chaude, la mer de nuage dans la vallée et les Nagatoro Iwadatami, des formations rocheuses sur la rive sont des lieux populaires. Le Chichibu Yomatsuri – un des trois plus grands festivals de chars au Japon – fait aussi intervenir le dieu de l’eau.

イメージ画像

Cuisine régionale: Whisky

La diversité des alcools produits à Chichibu est rare pour une seule région au Japon : sake, bière, sochu (distillé à partir de riz ou de pomme de terre), vin et whisky. La législation exige que le premier toast lors de n’importe quel rassemblement soit célébré avec un breuvage de Chichibu. La pureté des sources montagneuses est cruciale pour les distilleries du secteur, comme celle du mondialement connu Ichiro. Le whisky de la région continue de remporter des prix lors de congrès de dégustation, année après année. Cela n’est pas une exagération de dire que des breuvages de classe internationale sortent directement de la terre à Chichibu.

イメージ画像

Cuisine régionale: Plat de gibier

En plus de l’alcool, Chichibu doit à la montagne de nombreuses autres spécialités régionales. La surpopulation de cerfs et de sangliers a commencé à endommager les forêts et l’habitat d’autres animaux sauvages. Pour répondre à ce problème, le gouvernement local incite à la consommation de gibier. Les établissements de la région offrent désormais des spécialités à base de gibier pour attirer l’attention des visiteurs. Une autre initiative récente est le développent de la culture de l’érable. Le climat et les sols de Chichibu conviennent particulièrement aux érables. Les confiseurs ont entrepris de les planter dans les forêts pour récolter leur sève, protégeant à la fois les forêts tout en participant à la croissance d’une spécialité régionale : le sirop d’érable.

イメージ画像

Paysages: Chichibu Yomatsuri

En 2016, l’UNESCO nomme le Chichibu Yomatsuri comme Patrimoine Culturel Immatériel. En décembre, le festival révère la déesse du sanctuaire de Chichibu (le bodhisattva Myoken, une déification de l’Etoile du Nord et de la sériciculture) et le dieu du Mont Buko (une déité dragon associée à l’eau). Le dieu et la déesse se rencontrent une fois par ans, la nuit du festival. Les célébrations rendent grâce aux récoltes de l’année et en gratitude on porte un verre d’eau jusqu’au Mont Buko. A voir également, la mémorable mer de nuage, visible depuis le centre de la ville. Sa popularité à récemment augmenté, particulièrement auprès des visiteurs qui souhaitent partager des vues spectaculaires sur les réseaux sociaux.

イメージ画像

Découverte: Dégustation de whisky

Si Chichibu accueille peu de grandes chaînes de magasins, la ville compte nombre de petits restaurants indépendants, ayant chacun son petit caractère. Comme on peut s’y attendre, les bars en ville sont particulièrement animés. L’amateur de whisky peut espérer trouver une large gamme de produits issus de distilleries du coin, mais aussi une large sélection de whisky du monde entier.

Renseignements

イメージ画像 イメージ画像
Nom Association touristique Chichibu Omotenashi
URL https://www.chichibu-omotenashi.com/en/