イメージ画像

Les charmes culinaires de la mer intérieure Seto mis en valeur

Région:

La ville de Onomichi, un port situé le long la mer intérieure Seto, englobe des pentes vallonnées, un littoral et de nombreuses îles. Les terrains variés d’Onomichi lui valent d’être connue pour sa pêche et ses nombreuses variétés d’agrumes. Sur plusieurs générations, une tradition culinaire distincte a évolué au rythme de l’histoire de la région. Avant l’ère moderne, la mer intérieure était une voie de navigation pour les bateaux transportant le vinaigre de riz. Ce vinaigre était utilisé localement pour préserver le poisson, mais aussi pour en relever la saveur. Cette habitude a créé une cuisine locale centrée autour des fruits de mer. Aujourd’hui, les ingrédients typiques et les spécialités régionales d’Onomichi attestent du riche héritage culturel de la région.

イメージ画像

Cuisine régionale: Agrumes

Les paysans ont depuis longtemps su tirer parti des chaudes températures, de la brise marine et de l’ensoleillement important du climat de la mer intérieure. Ils ont ainsi utilisé les pentes autour de Onomichi pour la culture des agrumes. Les premières variétés cultivées étaient de jeunes arbres rapportés, des siècles plus tôt, de la Chine continentale par les « pirates » Murakami, une force navale qui maintenait la sécurité sur la mer intérieure de Seto. Peu après, les iles et coteaux environnant ont été défrichés et les citrus ont été planté en terrasses – une pratique qui serait comme « labourer son ascension vers le Ciel ». Aujourd’hui, l’esprit de cette initiative historique perdure à travers la renommée des fermes de citrus de Onomichi.

イメージ画像

Cuisine régionale: Lantern Onomichi Garden

En décembre 2018, le jardin du Lantern Onomichi Garden (LOG), récemment rénové, s’ouvrait aux visiteurs. Situé sur le Mont Senko, non loin du temple Senko-ji, cet ancien complexe d’appartements offre hébergement, un jardin et des expériences de shopping et gastronomiques uniques. Au restaurant du LOG, des produits frais et de saison sont au centre de tous les plats. Chaque repas est fait d’ingrédients à l’image des producteurs locaux. Le lieu propose régulièrement des ateliers et des activités ouvertes au public, autour de thèmes qui mettent en valeur la nourriture régionale, les traditions locales et la sagesse d’une vie vécue au rythme des saisons.

イメージ画像

Paysages: Un jardin miniature tout droit venu du moyen-âge

On dit de Onomichi qu’elle ressemble à « un jardin miniature tout droit venu du moyen-âge ». Dans cette ville, les temples et sanctuaires historiques – dont certains contiennent des trésors nationaux – bordent les rues sinueuses. Du haut des pentes la vue s’étale le long du paysage côtier. D’importants artistes ont également été captivés par le paysage de Onomichi : le romancier Shiga Naoya (1883-1971) a séjourné non loin du LOG, et le chef d’oeuvre du réalisateur Ozu Yasujiro, Tokyo Story (1953) débute ici. La ville a d’ailleurs très peu changé par rapport à ce qui a été filmé dans la scène d’ouverture.

イメージ画像

Découverte: A vélo le long de la route Shimanami Kaido

Onomichi est une destination clé pour les cyclistes qui veulent parcourir Shimanami Kaido. Ces 64 kilomètres de voie express le long de la côte ont été sélectionnés par la chaîne de télévision américaine CNN comme une des « 7 Meilleures Pistes Cyclables au Monde ». Situé à sa tête, le Onomichi U2 comprend 28 chambres, un service de location de vélo, boutiques et restaurants offrant des ingrédients locaux soigneusement choisis. Les visiteurs en quête d’une expérience plus aquatique pourront réserver une chambre sur le « guntû », un bateau de 15 cabines parcourant la mer intérieure de Seto. Les passagers pourront se régaler des spécialités de la mer intérieure et participer à des excursions culturelles, comme acheter du poisson à l’aide d’experts du coin.

Renseignements

イメージ画像 イメージ画像